Inscriptions ouvertes :  
TESTEZ UNE SESSION DECOUVERTE

Définitions de Breathwork, tétanie et hyperventilation

Table des matières

La respiration holotropique (ou le Breathwork) sont des formes de respirations continues et connectées.

Par connectées, on entend que chaque expiration est suivie par une inspiration, sans prendre de pauses. Très peu de statistiques existent mais selon mon expérience, ce que j’ai appris et ce que j’ai lu, une personne sur trois peut sentir une tétanie après plusieurs minutes de Breathwork. A l’inverse, certaines personnes pourront pousser la respiration davantage, et ne jamais vraiment faire de tétanie.

Tout cela peut être perturbant, alors qu’en est-il ? Quels sont les effets du Breathwork sur le corps ? 

Cette respiration fait peur et mérite des explications. Ce que je vous partage ici reste le résultat de mes recherches, et si vous avez besoin d’un avis médical, consultez un professionnel de santé. Je ne délivre aucun diagnostic.

Pour rappel, il existe des contre-indications à respecter à la pratique de ce type d’exercices que vous pourrez également découvrir de manière détaillée.

Vous êtes prêts ?

Je suis Sarra Saïdi, Fondatrice de la méthode Rhythmic Breath® !
“Mon ambition est de démocratiser le breathwork de manière éducative, pour tirer le maximum de bienfaits dans nos quotidiens modernes et pressés.”

Qu’est-ce que le Breathwork ?

Une multitude de techniques de respiration, connues pour être intenses

Attention, en matière de respiration, intense ne veut pas dire bon.

Au contraire, une bonne respiration est une respiration lente, profonde. On dit que la meilleure manière de respirer est celle qui donne l’impression de ne pas être en train de respirer.

Seulement, certaines techniques sont assimilables à de la méditation active, passant par la maîtrise de la respiration. Le Breathwork fait partie de ces techniques de respiration consciente.

Quel lien entre le Breathwork et l’hyperventilation ?

Le Breathwork, étant un ensemble de pratiques autour de la respiration, peut inclure des exercices qui provoquent un grand apport d’oxygène, et qui est assimilable à une hyperventilation. C’est en cela que le Breathwork peut amener de fortes libérations émotionnelles et est considéré comme un outil qui sert à dépasser le mental et à lever des croyances limitantes, à augmenter son niveau de confiance etc.

La technique passe par l’activation dynamique d’une respiration profonde. Parfois, cette respiration peut aussi être pratiquée par la bouche pour augmenter la dose d’oxygène inhalée. En réalité, certains Pranayama (exercice de respiration au Yoga) sont aussi du Breathwork et sont connus pour être intenses.

Toute ce qui provoque une augmentation du volume et de la fréquence de la respiration est assimilable à une hyperventilation.

Si l’hyperventilation sur des exercices donnés ne dure que quelque temps, sous l’observation de la personne qui accompagne, je vous déconseille de faire ce genre d’exercices seuls.

À noter que l’hyperventilation est un trouble de la respiration qu’il convient de corriger pour stabiliser son souffle, et éviter les effets néfastes en termes de stress, de pression au niveau de la poitrine, et de dérégulations plus importantes. Si vous avez l’impression d’hyperventiler de manière chronique, référez-vous à votre médecin. Il vous conseillera certainement des exercices de respiration pour stabiliser, ralentir, et maîtriser votre souffle. C’est aussi ce que vous pouvez pratiquer sur les cours qui s’appellent LA PAUSE.

Quelle différence entre Breathwork et Respiration Holotropique ?

Le Breathwork est un mot global, la Respiration Holotropique est un mot spécifique pour parler d’une forme de Breathwork.

Au total j’ai listé 7 types de Breathwork que vous pouvez découvrir et il existe trois grandes familles bien connues : le Breathwork Holotropique, le Rebirthing et Wim Hof.

Par abus de langage, si vous parlez de Breathwork, on pensera à la Respiration Holotropique qui se pratique en musique et qui est connue pour avoir été pratiquée par Dr Stanislav Grof qui s’est intéressé au sevrage de consommation de LSD par des techniques naturelles qui permettent tout de même une libération émotionnelle.

Qu’est-ce que la tétanie ?

La tétanie ressemble à une crampe, une sensation de lourdeur et de ne plus pouvoir bouger ses doigts, ou sa bouche. D’ailleurs, l’expression commune dit « je suis tétanisé » pour dire « figé ».

Dans la plupart des cas c’est indolore, mais cela peut aussi être parfois douloureux. La sensation peut en tout cas être déstabilisante, alors votre Coach de Breathwork ou de respiration doit toujours vous prévenir avant de commencer la pratique pour que vous ne soyez pas surpris.

Vous pourriez être davantage dérangés par la sensation déstabilisante que par la sensation en elle-même, et c’est pour cela que sensibiliser est important.

A noter que certaines personnes ont remonté « apprécier » ces instants de forte tension qui permet réellement de sentir l’importance de sa respiration, puis d’avoir un grand sentiment de relâchement lors de la phase d’intégration et de ralentissement de la respiration.


Je teste un cours de Breathwork en ligne

Pourquoi l’hyperventilation peut-elle provoquer de la tétanie ?

Un changement de la respiration qui impacte le pH du sang

La montée de l’oxygène dans le sang a un impact sur l’équilibre acido-basique. Une montée d’oxygène avec une diminution de dioxyde de carbone rend le sang alkalin. La tétanie serait donc provoquée par ce que l’on appelle alkalose.

Attention à certaines interprétations : certains Coachs de Breathwork ont une autre lecture et partent du principe que la tétanie est le reflet d’un blocage ou de tensions au niveau des mains ou d’autres endroits du corps, qui sont associées à des traumatismes non résolus. Même le Dr Stanislav Grof dans Physical Manifestations of Emotional Disorders en parle.

Cependant, je n’ai pas encore statué sur ce sujet, et je préfère m’en tenir à la première explication, qui est moins sujette à des interprétations (et donc moins susceptible de mener à des erreurs d’interprétation et à du conseil qui ne serait pas basé sur des faits avérés).

Quand je vous dis que le Breathwork est une discipline riche en mystères et qui mérite d’être explorée !

Que faire en cas de tétanie ?

Ralentir votre respiration et laisser reposer le corps, qui grâce à ses fonctions de régulation, ajustera à nouveau le pH dans le sang. Le corps se restabilise après quelques minutes, alors il convient de rester calme et de s’écouter.

Aussi, quand je tiens des cours de Breathwork à Paris en physique, je peux superviser, rassurer. Systématiquement, j’en parle en début de session pour prévenir et pour expliquer. C’est aussi la raison pour laquelle un Breathwork se fait toujours allongé. Je suis toujours sidérée de voir des sessions où des phases intenses d’hyperventilation sont proposées pour des personnes assises, parce que le premier risque est d’avoir le tournis et de tomber !

Mais bref, c’est aussi la raison pour laquelle je mène ces efforts de recherche, de compréhension et de sensibilisation, de la manière la plus structurée possible.

Sur mes sessions en ligne, les cours sont d’une intensité modérée et la méthode Rhythmic® a justement été conçue de manière à contrecarrer au maximum la tétanie en utilisant une méthode qui fait appel au moins d’hyperventilation possible, tout en conservant la puissance de la transformation. C’est l’une des grandes prouesses de Rhythmic Breath® !

Pour qui le Breathwork est-il déconseillé ?

Malheureusement, les personnes souffrant d’épilepsie connaissent déjà la tétanie et il est absolument contre-indiqué. De même, si vous avez un glaucome ou des antécédents cardiaques, il convint de ne pas vous aventurer dans une pratique respiratoire intensive. En effet, le Breathwork augmente le rythme cardiaque et il est assimilable à l’intensité physique d’un sprint.

Évidemment, les exercices de respiration sont contre-indiqués pour les femmes enceintes, puisque la grossesse implique une adaptation des exercices pour respecter la santé de la mère et du foetus.

Si vous voulez la liste complète de contre-indications au Breathwork, elle est ici.

Quels sont les autres effets du Breathwork sur le corps ?

Lors des phases de respiration intense, le corps réagit de manière quasi immédiate. En général, au bout de quelques respirations, on prend déjà conscience de la puissance de ce que l’on a juste sous notre nez !

Si vous activez votre respiration de manière dynamique, rapide, voire par la bouche, voici comment votre corps pourrait réagir :

– Une sensation de gorge sèche

– Des vertiges, des étourdissements

– Un changement de température (soit en ayant froid, soit chaud, tout dépend de chacun)

– Des picotements au niveau des extrémités qui montrent bien la réaction de la circulation du sang au changement de rythme respiratoire

Dites-vous que ce sont les effets que vous pourriez ressentir après avoir couru soudainement. Votre corps réagit et c’est tout à fait normal.

D’où l’importance d’être sur une pratique encadrée et de vérifier les contre-indications en amont.

Si vous avez la moindre question, vous pouvez m’écrire !

sarra saidi breathwork formation respiration méditation en ligne paris relaxation sophrologue vidéos gratuites apprendre à respirer formation paris

TU veux Corriger ta respiration ?

? 5 jours de vidéos cadeau !

Une initiation offerte pour comprendre, expérimenter ET observer ta transformation, directement depuis ta boîte mail.


C’est parti !


Accéder au planning des cours de respiration

Vous ne pensiez pas repartir bredouille ? Inscrivez-vous à ma newsletter qui vous donne plein d’astuces pour prendre soin de vous !

rejoins Ma Newsletter

Des astuces, mes coulisses, et encore plus. La newsletter de la bonne humeur et de la sérénité sans prise de tête !



Oui, je consens à recevoir des emails

Le blog de la Respiration Rythmique

La maîtrise de votre respiration régule profondément votre système nerveux, favorisant la déconnexion, la détente et une amélioration constante de votre bien-être. Parmi les méthodes naturelles les plus efficaces pour prendre soin de vous au quotidien, découvrez le Breathwork !