RENDEZ-VOUS AU PROCHAIN COURS

Quelles différences entre les 7 types de Breathwork ?

sarra saidi breathwork paris respiration holotropique sophrologie méditation active libération émotionnelle rhythmic breath rythmique

Table des matières

Le breathwork est un mot générique.

Pour être certains de vous y retrouver, je vous guide technique par technique afin que vous soyez en capacité de choisir celle qui correspond à vos besoins et à vos attentes.

Gardez en tête, que comme le yoga par exemple, c’est un milieu où la transmission va énormément dépendre du praticien ou du professeur qui vous livre sa pédagogie, ses encouragements et son énergie. La technique est un support qui guide, mais chacun aura son style.

C’est parti pour un large décryptage des 7 grandes familles de techniques de breathwork !

Je suis Sarra Saïdi, coach bien-être !
“Mon ambition est de démocratiser le breathwork de manière éducative, pour tirer le maximum de bienfaits dans nos quotidiens modernes et pressés.”

Le breathwork : une exploration de la respiration en tout genre

Un terme global, autour de la maîtrise de la respiration

Depuis des millénaires, la respiration est considérée comme un processus créant un lien entre le corps et l’esprit.

En la maîtrisant, vous réussissez à rééquilibrer votre rythme cardiaque, vous activez votre nerf vague (qui commande une majeure partie des fonctions vitales), et vous apprenez à mieux vous connaître, en écoutant vos émotions.

C’est d’ailleurs pour cela que la respiration constitue un pilier entier dans la discipline du yoga (encore appelée Pranayama).

Ainsi, breathwork = respiration consciente. C’est la seule définition intellectuellement juste.

Beaucoup de confusions par manque de vraie définition

Là où le terme va être galvaudé, c’est qu’il peut ainsi être utilisé par n’importe qui et n’importe comment.

Certains s’amusent à appeler la cohérence cardiaque (qui est une respiration régulière), du breathwork.

Ceux qui font du pranayama au yoga peuvent aussi dire qu’ils font du breathwork.

Enfin, ceux qui font de la respiration holotropique amenant des états de conscience modifiés, peuvent aussi l’appeler breathwork.

Honnêtement, j’ai mis quelques années avant de pouvoir décrypter les contours de cette pratique fascinante et totalement ouverte à la créativité de chaque personne qui transmet.

C’est pour cela que déceler les différents types de techniques vous permet d’y voir plus clair, et surtout, de ne pas vous faire une fausse idée ou rencontrer une mauvaise expérience.

Une pratique à prendre au sérieux

La plupart des techniques de breathwork reposent sur une hyperventilation.

L’apport en oxygène « stresse » momentanément le corps, et il y a des contre-indications à la pratique, qu’il convient d’avoir en tête.

Contrairement à une relaxation, vous êtes actifs, et cela constitue un challenge physique, mais aussi mental et émotionnel : c’est ce qui fait le caractère complet et holistique.

C’est aussi ce qui vous donne de puissantes transformations, évacuations de tensions et recharge d’énergie. Tenez-vous prêts !


Recevoir une initiation offerte

Voici les 7 types de breathwork les plus connus

1. La respiration holotropique : intense, circulaire et en musique

La respiration holotropique est une forme de méditation active, qui transporte l’esprit dans un état de transe (comme un voyage intérieur).

Le psychiatre Dr Stanislav Grof, dans les années 70, s’est intéressé aux effets des psychédéliques sur la libération émotionnelle. Il a cherché à reproduire les effets de la LSD, mais sans substances, alors que cette drogue venait d’être interdite.

Ainsi, il a noté que le rythme de la musique, combiné à un certain rythme de respiration, met l’esprit dans un état de « flow », qui correspond en réalité à une exploration des différents niveaux de conscience.

En résulte une pratique fortement libératrice en termes d’émotions et de créativité.

Le seul hic ? Elle est basée sur de l’hyperventilation (qui est une respiration intensive, souvent par la bouche, amenant de fortes doses d’oxygène), ce qui requiert une forte vigilance.

=> Pouvez-vous la pratiquer seuls ?

Je ne vous le recommande pas. Il faut pouvoir ternir le rythme intensif et vous assurer d’être en sécurité. Aussi, vérifiez bien les contre-indications avant de vous lancer !

Sur Paris, vous pouvez essayer ce breathwork de manière encadrée et en présentiel.

2. La respiration Wim Hof : courte, performante, et en exposition au froid

Wim Hof, toujours en vie, est connu pour ses records d’apnée et de plongée dans des eaux glaciales. Souhaitant échapper à une forte dépression suite à la disparition de sa femme, « l’homme de glace » s’est mis au défi de dépasser son mental et de repousser les limites de son corps.

Ainsi, vous avez la possibilité de réaliser des stages, notamment en Europe, ou directement auprès de lui aux Pays-Bas, pendant lesquels vous pourrez associer la méditation (travail de l’esprit, de l’observation), la respiration (travail de la capacité, de l’endurance) et de l’exposition au froid.

En particulier, le rythme de respiration pour lequel il est connu, est un cycle court mais performant, correspondant à une hyperventilation sur 30 secondes, une minute, ou une minutes 30, suivie d’une phase d’apnée.

Au passage, cette pratique amène une respiration profonde et abdominale, ce qui a des effets de régulation du système sympathique (système du stress) et parasympathique. Des bénéfices sur le stress, l’anxiété et la dépression ont été notés !

=> Pouvez-vous la pratiquer seuls ?

Oui, il existe d’ailleurs des vidéos d’exercices Wim Hof en libre accès. Cependant, je vous déconseille de vous exposer au froid subitement et sans préparation.

L’enchaînement hyperventilation / apnée / froid est intense pour le corps, voire dangereux. Renseignez-vous bien !

3. La respiration Rebirth : connectée, axée sur l’exploration de l’âme et des traumatismes

Vous verrez Rebirth ou Rebirthing, c’est la même chose.

Le principe de ce type de breathwork, est de faire vivre une « renaissance », en se connectant à un état de transe qui peut vous amener sur des visions, des vies antérieures, des souvenirs…voire revivre votre propre naissance.

L’aspect spirituel est en général très présent pour ce genre de sessions.

Attendez-vous à un langage spécifique, et à une respiration par hyperventilation sur de longues périodes (pouvant aller jusqu’à une heure de respiration intense et continue sans faire de pauses). Le plus connu sur cette pratique est Léonard Orr, qui a fait le lien entre cet état de conscience modifié et l’aspect libératoire de l’accès aux mémoires.

=> Pouvez-vous pratiquer seuls ?

Je ne vous le recommande pas. Il est aujourd’hui de plus en plus prouvé que notre faculté à retrouver des mémoires n’est pas exacte. La création de faux souvenirs, et la réouverture d’anciens traumatismes qui peuvent remonter à la surface nécessitent un accompagnement d’ordre thérapeutique et psychologique.

4. La respiration Chamanique : ancestrale, au vocabulaire spécifique, tourné vers la « guérison »

Rien de nouveau ici, la breathwork chamanique existe depuis la nuit des temps.

Englobant différentes approches, transmissions entre des générations, des croisements de cultures, ces sessions, sous la direction d’un(e) chaman(e) sont empreintes de rituels.

La respiration est aussi continue et connectée pour créer un état de transe accédant à différents niveaux de conscience. Un voyage culturel et vibratoire, à travers des chants, des instruments de musique. Personnellement, je n’ai jamais testé donc je ne peux donner mon avis, mais je vous recommande la pleine vigilance dans votre choix d’accompagnant. Il est impératif que vous vous sentiez en sécurité.

=> Pouvez-vous pratiquer seuls ?

En général non, puisque le principe même de cette pratique est de se retrouver lors de « cérémonies ».

5. La respiration Transformationnelle : profonde, avec de l’acupression et du mouvement

Cette méthode est une combinaison d’autres méthodes, et elle est connue depuis les années 1980, lorsque Judith Kravitz a combiné la maîtrise du souffle, avec des sons, du mouvement et le toucher de certains points du corps.

De longues et profondes inspirations amènent une forte dose d’énergie, alors que l’expiration courte amène une détente par à-coups. Le principe est que le formateur « appuie » à certains endroits du corps pour faciliter la circulation de l’énergie, et ainsi agrandir l’espace respiratoire à l’intérieur de soi, ainsi que la sensation de bien-être.

=> Pouvez-vous pratiquer seuls ?

Oui, vous pouvez, en maîtrisant la technique de respiration consciente. Vous pourrez toujours exercer une acupression au niveau des mains ou du torse, mais il est plus agréable d’être accompagné pour ne rien avoir à penser, et profiter pleinement de l’expérience.

6. La respiration Pranayama : diverse, en lien avec le yoga, des mudras et des postures

Le Pranayama n’est pas une seule méthode en particulier. C’est un ensemble d’exercices de respirations, que les yogis pratiquent en complément des postures (les asanas).

C’est aussi une forme de breathwork puisqu’il s’agit d’exercices de respiration consciente, qui visent des vertus différents :

Dynamisantes, comme la respiration du feu

Rééquilibrantes, comme la respiration alternée

Relaxantes, comme la respiration profonde et abdominale

=> Pouvez-vous pratiquer seuls ?

Oui, peut-être que vous l’avez même déjà fait d’ailleurs ! En revanche, pratiquer de manière encadrée permet de corriger sa posture et d’augmenter l’efficacité des exercices. Avoir de bons réflexes permet de vous faire progresser rapidement et d’amener de réelles vertus en termes de sensation de bien-être corporel et mental.

7. La respiration rythmique (ou Rhythmic Breath®) : décomplexée, puissante et dynamique

La dernière née en date. Et pour cause, c’est celle qui lève le voile sur le côté « perché » de ces pratiques, longtemps restées dans l’ombre par manque de pédagogie, de médias, et de preuves scientifiques.

Or, il est aujourd’hui prouvé que la méditation diminue considérablement l’état de stress, aide à se débarrasser du stress chronique et l’anxiété, aide à sortir de la dépression, et amène une meilleure humeur au quotidien, en plus de travailler sa capacité de concentration et de direction de l’attention.

Maîtriser l’art de la respiration consciente afin d’amener un état méditatif, jongler entre les différents niveaux de conscience, et créer un voyage sur de la musique moderne, c’est l’essence de la méthode Rhythmic Breath®.

Elle est aujourd’hui déclinable sur différents formats, en ligne ou en présentiel, dans un contexte personnel ou en entreprise.

Une révolution en marche !

=> Pouvez-vous pratiquer seuls ?

Oui, en suivant un programme en ligne. C’est une marque déposée dont le savoir-faire est protégé, mais que vous pouvez réaliser à tout moment et en totale sécurité.


S’inscrire au prochain atelier de respiration en ligne

breathwork paris sarra saidi rhythmic breath respiration rythmique méditation anti-stress

La méthode Rhythmic® : celle qui va révolutionner le breathwork ?

Le breathwork souffre d’un côté lugubre et peu accessible

La pratique est souvent assimilée à la période New Age, à la consommation de psychédéliques, à des retraites loin de la ville, à des pratiques en cercles fermés…C’est l’imaginaire collectif qui s’est fait cette image, et pour cause : elle est vraie !

L’ambition de Rhythmic® est de créer une réelle pédagogie amenant la pratique de manière expliquée, encadrée et fun !

La Respiration Rythmique® ou Rhythmic Breath® dépoussière le breathwork classique

Accessible en salle de sport, en ligne, en entreprise, cette méthode de breathwork peut enfin sortir de l’ombre et s’assumer complètement.

De 20 à 70 ans,  c’est l’espoir d’un renouveau qui souffle sur le breathwork.


Recevoir ma newsletter : 1 astuce par semaine pour t’aider

Vous êtes désormais calés sur le sujet ! Cet article vous a parlé ? Laissez un commentaire pour donner votre avis :

Ton initiation offerte !

5 jours pour gagner en zénitude et avoir une pêche d’enfer

Une initiation offerte pour comprendre, expérimenter ET observer ta transformation


C’est parti !

rejoins la flowlist

Faire partie de la FlowList, c’est appartenir à cet espace privilégié qui te donne accès aux avant-premières de tous les évènements, aux bons plans, aux playlists, aux petites attentions, bref…toutes les ressources vers « the work on how to achieve happiness » comme le dit le Mihaly Csikszentmihalyi…



Oui, je consens à recevoir des emails

Pratiquer la Respiration Rythmique

Des cours de Breathwork pour tous les niveaux et les goûts !

Le blog de la Respiration Rythmique

La maîtrise de votre respiration régule profondément votre système nerveux, favorisant la déconnexion, la détente et une amélioration constante de votre bien-être. Parmi les méthodes naturelles les plus efficaces pour prendre soin de vous au quotidien, découvrez le Breathwork !