RENDEZ-VOUS AU PROCHAIN COURS

Exercices d’introspection pour un auto-coaching

Table des matières

Les transformations viennent de l’intérieur vers l’extérieur.

Or le réflexe le plus courant est de chercher à ressembler à des exemples qui nous attirent. Cette dynamique est à prendre avec des pincettes puisqu’elle peut faire basculer vers de la comparaison anxiogène. On va éviter.

Au lieu de voir ce qui se fait ailleurs, et si l’on commençait à travailler sur soi-même ?

D’ailleurs, vous noterez que beaucoup de pratiques encouragent l’introspection, comme la méditation, le yoga, la sophrologie… on tend à avoir de plus en plus d’outils qui guident pour puiser dans ses ressources et mieux se connaître.

Si avant de passer à l’action, vous prenez le temps de mettre tous vos atouts de votre côté, vous verrez l’impact que vous aurez sur vos décisions !

C’est parti pour des exercices qui vous guident !

Préparez votre moment d’introspection comme un vrai rituel

Le cadre, l’ambiance jouent beaucoup sur notre humeur.

Plus vous serez au calme, détendus, et plus vous avez de chances de clarifier le brouillard du mental et d’apaiser les ruminations.

Commencer par se mettre au calme

Préparez votre ambiance !

Il faut nécessairement commencer par amener un espace de sécurité et calmer le mental.

Vous pouvez commencer par une petite méditation de 10-15 minutes ou simplement revenir à votre respiration de manière consciente.

Je vous conseille de mettre votre téléphone sur mode avion ou en veille le temps de cet exercice de recentrage sur vous-mêmes.

Si vous êtes entourés, vous pouvez simplement prévenir que vous avez besoin de vous concentrer sans être dérangé.

Utiliser la musique que vous aimez

D’ailleurs je donne accès volontiers à ma chaîne Spotify qui fait aujourd’hui une centaine d’adeptes. Elles sont à écouter selon votre humeur.

Vous verrez que le rythme de la musique peut vous embarquer dans un espace intérieur plus profond, et vous ouvrir à davantage d’imaginations.

Evitez les sons que vous connaîssez déjà avec des paroles, autrement vous risquez de dévier votre mental sur autre chose.

Les musiques que je vous propose sont aussi parfaites pour des sessions de travail type deepwork, en pleine concentration.

Préparer votre espace, votre cahier et stylo

Je vous recommande de revenir à la sensation du papier.

L’écriture dans un carnet fournit une atmosphère différente par rapport à l’écriture sur ordinateur.

Vous ne serez pas éboulis par la lumière bleue de l’écran et vos yeux auront moins d’informations parasites à analyser.

Pour un plein recentrage, privilégiez un bon vieux stylo et votre carnet préféré !

La plus grande difficulté, à éviter le plus possible : le raisonnement mental

L’introspection est un exercice de connaissance de soi, et non une épreuve rationnelle

Nous avons grandi avec l’idée qu’il y a des bonnes et des mauvaises réponses.

Pour un exercice d’introspection, pas du tout !

Ce n’est pas un exercice soumis à une évaluation, vous n’aurez jamais de notes et le plus difficile sera de calmer sa voix intérieure (le fameux « juge intérieur »).

D’ailleurs, c’est pour cela que l’exercice est difficile : la plupart des adultes ont pris l’habitude de dire ce qu’ils pensent et non ce qu’ils ressentent.

Ainsi, dans la vie de tous les jours, nous ne savons plus laisser les émotions s’exprimer librement. Ici, vous pouvez libérer vos émotions !

Vous êtes dans un espace de sécurité, dans votre bulle !

Ecrivez en toute spontanéité et laissez place à votre intuition

L’ancrage de départ par la méditation et la respiration facilite cet accès à l’intuition.

L’intuition, c’est cette voix qui apparaît entre le ressenti et le raisonnement, elle est furtive et vient avant la réflexion.

Pendant cette exercice, il s’agira d’explorer, par le filtre du mental, des côtés plus émotionnels. Soyez indulgents et écrivez comme les mots vous viennent, sans chercher à contrôler.

Une petite astuce consiste aussi à écrire des mots clés sans forcément s’embêter à faire des phrases construites.

Dans tous les cas, vous vous souviendrez de ce qui a émergé en visualisant le mot principal.

Soyez indulgents et faites-vous confiance !

Vous évoluez donc votre exercice d’introspection ne sera jamais figé et heureusement !

Sortez de votre principe de cohérence, et autorisez-vous à penser différemment d’hier.

Je vous le dis parce que c’est le blocage principal que vous pouvez rencontrer, surtout si vous êtes dans une phase de ruminations ou de pensées répétitives.

On peut vite se freiner à vouloir créer une cohérence, ce qui est absurde quand on y pense : les choses évoluent, et nous n’avons pas les mêmes informations, les mêmes ressources, la même forme physique d’un jour à l’autre.

Dites-vous directement que ce travail de « mise à plat est évolutif ».

Chaque exercice d’introspection est un exercice unique.

Si vous avez l’impression que vous êtes en stress, vous pouvez profiter des exercices de respiration anti-stress qui pourront vous aider à vous apaiser en quelques minutes avant de mener ce travail de développement personnel.

Découvrez une véritable séance d'autocoaching avec ces puissants exercices d'introspection. Explorez vos pensées les plus profondes et prenez le temps de vous comprendre vraiment. Cliquez ici pour lire l'article complet et commencer votre voyage vers l'épanouissement personnel.

Rejoinez ma newsletter pour plein d’astuces !

Liste des questions qui vous guident dans votre introspection

Étape 1 : Poser votre intention si votre introspection a un objectif précis

D’autres diront définir votre objectif.

C’est le fil rouge qui va guider votre réflexion. Si vous avez déjà une idée précise de là où vous voulez aller : exprimez-la de manière claire.

Commencez par « Je… » et faites comme si vous envoyiez votre demande à l’univers.

Posez votre souhait comme si vous deviez définir un objectif SMART, qui soit Spécifique à vous, Mesurable (pour que vous sachiez quand vous vous en rapprochez), Atteignable (pour que vous soyez en mesure de le réaliser), Réaliste et Temporel pour vous motiver avec un horizon de temps.

Vous pouvez trouver beaucoup d’articles sur le fait de poser son intention, et en auto-coaching, c’est un aspect important pour diriger votre énergie au bon endroit.

Certains ajoutent un E à la fin de SMARTE pour dire Écologique (c’est-à-dire que votre intention ne contient que des bénéfices positifs pour vous et ne peut pas vous nuire).

Si cette étape est floue pour vous, vous pouvez la passer, car les questions qui suivent ne sont pas liées.

Étape 2 : Cadrer votre histoire

Revenez un instant dans le passé et souvenez-vous :

  • À quand remonte votre dernier blocage « du quotidien » ? Et comment l’avez-vous surmontée ?
  • À quand remonte votre dernière période particulièrement difficile ? Et comment l’avez-vous surmontée ?
  • Quelle est votre dernière expérience douloureuse ? Et qu’en avez-vous appris ?
  • Qui sont les personnes qui vous viennent en aide en général ?
  • Quel est votre plus beau souvenir de ces trois dernières années ? Et pourquoi ?

Etape 3 : Mieux vous comprendre et poser des mots sur vous-même et votre personnalité

Observez-vous comme si vous deviez vous regarder dans un miroir.

Réfléchissez de la manière la plus neutre possible, sans vous juger. On fait appel à l’observation et la pleine conscience ici, en prenant de la distance avec les émotions, comme si elles étaient des paramètres à prendre en compte, ni plus ni moins.

Tous les êtres humains ont des peurs et des blessures, et c’est ainsi que se forge une personnalité :

  • De quoi avez-vous le plus peur ?
  • Qu’est-ce qui vous blesse en général ? Et pourquoi ?
  • Qu’est-ce qui vous met en colère en général ? Et pourquoi ?
  • Quand est-ce que vous avez changé d’avis pour la dernière fois ? Quelle erreur de raisonnement aviez-vous fait ?
  • Définissez votre personnalité en 3 mots
  • Qu’est-ce qui vous procure de la joie au quotidien ?
  • Que faisiez-vous par le passé et qui vous procurait de la joie, mais que vous ne faites plus aujourd’hui ?
  • Que vouliez-vous devenir quand vous étiez enfant ?
  • Citez 5 choses pour lesquelles vous êtes reconnaissants sur la semaine passée

Vous observerez que je ne vous propose pas de définir vos valeurs ici.
Je considère que la question des valeurs nécessite un coaching à part entière, et j’ai noté que la majorité des personnes cherchent des « valeurs bateau » pour faire plaisir, sans réelle conviction.
Si maintenant vous avez des mots forts qui émergent, n’hésitez pas à les ajouter à votre exercice.

Etape 4 : Bilan des 5 domaines de vie, un puissant outil d’auto-coaching

Surtout si vous vous posez des questions sur votre organisation et votre équilibre pro-perso, cet exercice peut vous être bénéfique pour retrouver une harmonie entre les différentes sphères de la vie, en fonction de l’importance que vous leur accordez.

Voici les 5 domaines de vie généralement établis :

  1. La vie professionnelle : votre travail, vos projets relatifs à ce qui vous rémunère
  2. La vie personnelle : votre vie personnelle, rien que pour vous, votre espace avec vos activités préférées (sport, loisirs, repos…)
  3. La vie de famille : votre temps passé avec des proches, les appels téléphoniques ou rencontres
  4. La vie amoureuse : votre vie de couple, ou votre vie de célibataire avec les différentes rencontres affectives
  5. La vie sociale : la vie avec les amis, l’engagement social, associatif ou autre

Pour chacun de ces domaines, évaluez trois aspects :
(1) en pourcentage, le temps passé avec un total à 100 % sur les cinq domaines de vie,
(2) ce qui vous fait le plus de bien et ce qui vous rend heureux dans chacune de ces sphères, et (3) ce qui vous contrarie ou ce que vous considérez énergivore dans chacun des domaines. Maintenant que vous avez posé l’état actuel des choses, projetez vos cinq domaines de vie avec les proportions que vous désirez, et quelles décisions ou actions pourraient vous emmener à atteindre cet état idéal.

Vous pourrez ainsi garder un suivi et observer si vous réussissez à atteindre votre objectif de vie pro et perso.

C’est aussi un exercice que l’on peut détailler de manière plus précise en découpant les domaines de vie jusqu’à 9 domaines incluant les finances, la santé, les habitudes.

Cet exercice se rapproche aussi de la Roue de la Vie, qui est un outil classique d’auto-coaching.

Vous pouvez demander de l’aide pour vous aider à clarifier les choses et passer à l’action.

Cette étape demande beaucoup de recul quant à son organisation actuelle et son organisation souhaitée.


Vous voulez que l’on réalise cet exercice ensemble ?

Étape 5 : Vos projets, vos blocages et les prochaines étapes pour aller de l’avant

À un niveau professionnel, commencez par positionner votre état de satisfaction en évaluant vos blocages actuels et vos désirs futurs.

  • Définissez votre relation avec le travail en général
  • Est-ce que vous vous considérez épanoui(e) aujourd’hui ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi pas ?
  • Citez vos trois qualités professionnelles les plus importantes
  • Qui souhaitez-vous devenir dans quelques années, professionnellement parlant (imaginez un cadre de travail, un statut, une personne qui vous inspire, un chiffre d’affaires, un salaire) : autorisez-vous à réellement visualiser votre carrière. Si c’est flou, laissez des portes ouvertes en revenant à des aspects plus concrets comme le volume horaire, le mode de vie…
  • Qui sont vos 5 role models (i.e. les personnalités qui vous inspirent et sur lesquelles vos projetez votre idéal) ?
  • Qu’est-ce qui vous bloque aujourd’hui pour atteindre votre projection ?
  • Qu’est-ce que vous devez aller chercher pour débloquer cette situation ?
  • Comment vous sentiriez-vous une fois cette étape débloquée ?

Toutes ces questions, vous pouvez les décliner à un niveau précis, « micro » sur un projet en cours, ou bien à un niveau plus « macro » , comme votre vision de carrière.
La structure a pour objectif de vous guider et de faire avancer votre réflexion pour que vous arrêtiez de perdre du temps et de l’énergie sur des blocages qui durent dans le temps.

Gardez à l’esprit que la perte à rester bloqué peut être supérieure au coût du passage à l’action.

Alors une fois tous ces aspects posés, vous pouvez vous autoriser à vous laisser vivre avec davantage de conscience.

Votre cerveau va naturellement faire des liens, et les briques pourront se mettre en place au fur et à mesure que vous avancerez sur vos projets.

Découvrez une véritable séance d'autocoaching avec ces puissants exercices d'introspection. Explorez vos pensées les plus profondes et prenez le temps de vous comprendre vraiment. Cliquez ici pour lire l'article complet.

Quelle est la fréquence idéale pour faire un exercice d’introspection ?

C’est une question très personnelle.

Il n’y a absolument aucune règle.

En fonction de vos projets du moment, vous pouvez avoir besoin de faire le point régulièrement.

Si vous êtes entrepreneur(se) ou freelance par exemple, c’est un exercice à faire de manière mensuelle pour remettre ses objectifs sur les rails.

Quand on travaille tout seul, on peut vite se laisser déborder et ne plus réussir à prioriser.

Ici, c’est l’occasion de faire un bilan régulier et garder le cap sur ce qui est important pour soi.

Je vous y encourage vivement ! C’est un excellent moyen pour revenir dans le moment présent en plus.

Plus vous le ferez et plus ce sera facile pour vous. Tout comme adopter une nouvelle habitude.

L’impact que vous pouvez attendre sur vos pensées et votre vie

Les nombreux bénéfices de l’introspection

C’est avant tout un exercice de prise de recul.

Faire un pas en arrière et un grand pas d’humilité. Réfléchir sur ses blocages nécessite une certaine vulnérabilité.

À travers votre exercice d’introspection, vous travaillez votre posture, pour qu’elle soit plus réfléchie et mature.

Ensuite, vous brisez des ruminations et des boucles de pensées incessantes : En posant des mots, en verbalisant et en clarifiant votre mode de pensées, vous pourrez gagner en clarté.

C’est aussi un excellent moyen de se rendre compte du chemin parcouru.

Vous pourrez ainsi mieux allouer votre énergie à l’avenir sur des actions qui sont importantes pour vous.

Avec tout cela, n’oubliez pas de vous foutre la paix aussi !

L’introspection est une analyse profonde, puissante, l’occasion de se remettre sur les rails et de prioriser ce qui est important pour soi.

Mais cela ne doit pas devenir un exercice d’auto-critique.

Laissez place à la spontanéité tout en ayant conscience que vous avez la capacité à mener les actions qui sont importantes pour vous : il est la le secret d’une introspection réussie !

Vous avez les principaux outils maintenant !

Vous allez adorer ces rencontres avec vous-même !

Si vous souhaitez passer cette étape en étant guidé de manière individuelle, vous pouvez demander votre session d’introspection.

C’est un format de coaching que j’affectionne particulièrement, parce qu’il est illimité en termes d’approfondissement, et il peut concrètement vous aider à faire un grand ménage dans le brouillard du mental !


Je veux réaliser une session de coaching introspection

Cet article vous a parlé ? Il a résonné en vous, tel le pouvoir du souffle dans votre corps… Laissez un commentaire pour donner votre avis.

Pratiquer la Respiration Rythmique

Des cours de Breathwork pour tous les niveaux et les goûts !

Le blog de la Respiration Rythmique

La maîtrise de votre respiration régule profondément votre système nerveux, favorisant la déconnexion, la détente et une amélioration constante de votre bien-être. Parmi les méthodes naturelles les plus efficaces pour prendre soin de vous au quotidien, découvrez le Breathwork !