RENDEZ-VOUS AU PROCHAIN COURS

Comment gérer ses émotions au travail ?

Table des matières

Le monde du travail est un océan agité, dans lequel les émotions font des vagues en silence. En entreprise, il est très rare que les émotions soient exprimées. Alors, elles peuvent s’amplifier et se manifester sous forme de fatigue, de colère, de stress ou de démotivation.

Pourtant, comme un capitaine courageux qui dirige son navire dans une mer agitée, il est essentiel de savoir surfer sur ses émotions ! D’ailleurs, les grands dirigeants sont généralement dotés de cette intelligence émotionnelle qui leur permet de réfléchir vite et de rassembler des personnalités différentes.

Dans cet article, nous allons découvrir des stratégies pratiques qui vous permettent de dompter vos émotions au travail, afin de vous maintenir en forme, et évoluer de manière saine et productive. Avec ces outils, vous pourrez améliorer votre bien-être global à vie !

Je suis Sarra Saïdi, Fondatrice de la méthode Rhythmic Breath® !
“Mon ambition est de démocratiser le Breathwork de manière éducative, pour tirer le maximum de bienfaits dans nos quotidiens modernes et pressés.”

L’importance de la gestion des émotions en Entreprise

L’intelligence émotionnelle, une compétence essentielle

Savoir gérer ses émotions au travail peut avoir un impact énorme sur le bien-être et la productivité à l’échelle d’une personne, et à l’échelle d’une organisation enti!re. C’est une compétence qui permet de faire face aux défis professionnels avec un esprit calme et une perspective positive.

On observe également que cette compétence fait de meilleurs communicants, ce qui facilite les échanges et évite les conflits.

D’ailleurs, vous pouvez avoir tout le matériel nécessaire pour une belle qualité de vie au travail, si le climat n’est pas propice à la libération des émotions et de la parole, vous risquez de rapidement vous sentir frustrés ou épuisés.

La gestion des émotions, c’est une question individuelle, avec un impact collectif. Il en revient de la responsabilité de tous (Managers, RH, Responsables, Employés) d’apprendre à gérer les ressentis pour ne plus rester bloqués.

Un impact direct des émotions sur la communication

Si vous êtes une Entreprise, il est important de montrer à vos collaborateurs que leurs émotions sont valables et qu’elles sont une partie normale de leur vie professionnelle. Encourager la prise de conscience émotionnelle peut aider vos employés à se sentir plus à l’aise pour exprimer leurs émotions et leur donner un sentiment de soutien. En outre, cela peut aider à établir un environnement de travail plus ouvert et plus inclusif, où la communication est incitée et les conflits sont gérés de manière positive.

Si vous êtes un(e) collaborateur(trice), sachez que l’expression émotionnelle peut vous aider à libérer vos sentiments, à améliorer votre bien-être émotionnel. Cela préservera votre énergie pour rester concentré(e) sur votre activité. Des outils connus comme la communication non violente, ou bien les stratégies pratiques partagées ci-dessous peuvent vous aider.

Si vous ressentez que vous avez besoin d’une aide professionnelle, vous pouvez toujours faire appel à un(e) Coach Bien-être en Entreprise, dont c’est le rôle.

Un pré-requis pour une bonne cohésion d’équipe

Il est crucial de savoir comment gérer ces émotions pour éviter qu’elles ne perturbent l’environnement de travail et la dynamique de l’équipe. Si les émotions ne sont pas gérées correctement, elles peuvent conduire à des conflits, des malentendus et un manque de confiance, voire de la défiance. Malheureusement, ce n’est ni une discipline enseignée à l’école, ni à l’université, et souvent les jeunes talents évoluent « comme ils peuvent ».

Or, cela en fait un sujet tabou, que tout le monde ressent mais que personne n’ose exprimer.

Les membres de l’équipe doivent être capables de reconnaître et de gérer leurs propres émotions, ainsi que celles de leurs collègues (empathie). Cela permet de maintenir une communication claire et honnête, et d’instaurer un climat d’entraide et de coopération qui fait avancer vers un objectif commun.

En bonus, la gestion des émotions peut également améliorer la performance globale de l’équipe, grâce à la prise de décisions réfléchies et l’aboutissement à des résultats plus positifs pour votre entreprise.


Découvrir l’offre Entreprise

Les étapes pour apprendre à gérer ses émotions au travail

Etape 1 : Reconnaître ses émotions

Les émotions peuvent être complexes et parfois difficiles à identifier, surtout lorsque vous êtes sous pression ou confronté à des défis professionnels. Reconnaître, identifier et poser des mots est déjà un grand axe de travail pour apprendre à reconnaître vos émotions, et à décrypter les potentiels ressentis de vos collègues.

La première étape pour reconnaître vos émotions est de vous écouter. Écoutez ce que votre corps vous dit. Vous pouvez ressentir une tension dans votre poitrine, un nœud dans l’estomac ou une boule dans la gorge. Ce sont souvent des signaux corporels qui vous donnent l’information que quelque chose vous traverse.

Ensuite, identifiez le type d’émotion que vous ressentez. Est-ce de la colère, de la tristesse, de la frustration ou de l’anxiété ? Essayez de comprendre ce qui a déclenché cette émotion et comment elle affecte votre comportement. Si vous souhaitez connaître la palette des émotions et vous débarrasser des émotions négatives, cet article peut vous intéresser.

Il est également important de savoir comment reconnaître les émotions de vos collègues. Écoutez attentivement leur ton de voix, leur langage corporel et leur comportement. Sont-ils agités, tristes, en colère ou stressés ? Essayez de comprendre ce qui a provoqué cette émotion et comment vous pouvez les aider à mieux la gérer. En étant conscients des autres, vous ne pouvez qu’augmenter votre propre conscience et empathie.

Enfin, n’oubliez pas que la reconnaissance des émotions est un processus continu. Prenez le temps de réfléchir à vos émotions et à celles de vos collègues régulièrement, afin de maintenir un environnement de travail sain et productif. Ce n’est pas uniquement le rôle des managers, mais bien une compétence à développer chez tous.

Etape 2 : Trouver un exutoire

Une fois identifiées et reconnues, les émotions ont besoin d’être digérées.

Si vous êtes frustré ou en colère, vous pouvez prendre une pause et faire une courte promenade pour vous calmer. Si vous êtes anxieux, vous pouvez faire une pause et écouter de la musique relaxante. Trouvez quelque chose qui fonctionne pour vous et utilisez-le pour vous aider à gérer vos émotions.

Voici plusieurs ressources gratuites pour vous aider :

10 micro-méditations de 5 minutes selon votre humeur

Une session de récupération rapide 

Un atelier relaxation (en individuel ou en collectif)

Etape 3 : Pratiquer la respiration consciente

La respiration est l’outil le plus efficace pour gérer les émotions.

Prenez une minute pour vous asseoir confortablement et vous concentrer sur votre respiration. Inspirez profondément par le nez et expirez lentement par la bouche. Répétez ce processus plusieurs fois jusqu’à ce que vous vous sentiez plus calme et plus centré.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la respiration profonde, cet article est pour vous.

Etape 4 : Etablir des limites claires

Avant de vouloir définir des limites avec les autres, établissez vos propres limites selon vous-mêmes. Soyez au clair avec ce qui est acceptable pour vous ou non-acceptable. En termes de durée ? d’intensité ? de fréquence ? de situation ?
Pour maintenir un environnement de travail respectueux et productif, voici un exemple de formulations que vous pouvez reprendre :

Voici quelques exemples de formulation que vous pouvez utiliser pour établir des limites claires avec vos collègues :

  • « Je comprends que vous soyez frustré(e), mais hurler et crier ne sont pas des comportements acceptables au travail. Je vous demande de vous calmer et de discuter de manière constructive de la situation. »
  • « Je suis là pour vous aider, mais je ne peux pas tolérer les insultes ou les comportements agressifs. Si vous avez des préoccupations, veuillez les exprimer de manière respectueuse. »
  • « Je suis heureux/se de discuter de vos préoccupations, mais je ne peux pas accepter les attaques personnelles. Nous devons travailler ensemble de manière constructive pour trouver une solution. »
  • « Je comprends que vous soyez stressé(e), mais je ne peux pas accepter que vous me parliez sur un ton accusateur. Veuillez exprimer vos préoccupations de manière respectueuse. »
  • « Je suis toujours disposé(e) à écouter vos préoccupations, mais je ne peux pas accepter que vous preniez vos frustrations sur moi ou sur d’autres membres de l’équipe. Veuillez rester professionnel et respectueux. »

Etape 5 : Eviter les déclencheurs (si possible)

A court terme, éviter les déclencheurs émotionnels peut vous aider à prendre de la distance. Ce n’est pas toujours possible. Mais, voici des options qui s’offrent à vous et qui méritent que vous y réfléchissiez :

  • Évitez les personnes ou les situations qui déclenchent des émotions négatives : Si vous savez que certaines personnes ou situations vous mettent mal à l’aise ou vous irritent, essayez d’éviter ces situations autant que possible. Si cela n’est pas possible, vous pouvez toujours vous préparer mentalement à la situation et anticiper les émotions qui pourraient surgir. Aussi, prévoyez toujours de décompresser ensuite.
  • Identifiez les signes avant-coureurs : Essayez d’identifier les signes avant-coureurs qui indiquent que vos émotions sont sur le point de déborder. Si vous savez reconnaître ces signaux, vous pouvez prendre des mesures pour éviter que la situation ne s’aggrave
  • Prenez une pause : Si vous sentez que la situation est devenue trop difficile à gérer, prenez une pause pour vous ressourcer. Il est important de prendre du recul pour lâcher prise, avant de réfléchir à la situation et trouver une solution plus adaptée.
  • Cherchez du soutien : Parfois, la meilleure façon de gérer vos émotions est de parler à quelqu’un en qui vous avez confiance, comme un collègue, un ami ou un professionnel de la santé mentale.

Si vous ne pouvez pas éviter les déclencheurs émotionnels, il est important de savoir comment les gérer efficacement. Cela peut impliquer de mettre en place des stratégies d’adaptation, comme la méditation ou l’exercice physique, pour vous aider à mieux gérer les situations stressantes. Si les émotions deviennent trop difficiles à gérer, il peut être utile de chercher l’aide d’un professionnel de la santé mentale.

Rappelez-vous qu’il est normal de ressentir des émotions intenses au travail, mais qu’il est important de les gérer de manière efficace pour maintenir un environnement de travail sain et productif.

Etape 6 : Entretenir des moments de convivialité

Au quotidien ou lors de moments spéciaux, il est toujours bon de sortir la tête du guidon.

Si vous voulez des inspirations, voici 10 idées pour améliorer votre bien-être émotionnel au travail.


Demander un devis

sarra saidi breathwork formation respiration méditation en ligne paris relaxation sophrologue vidéos gratuites apprendre à respirer formation paris

TU veux Corriger ta respiration ?

? 5 jours de vidéos cadeau !

Une initiation offerte pour comprendre, expérimenter ET observer ta transformation, directement depuis ta boîte mail.


C’est parti !

Vous ne pensiez pas repartir bredouille ? Inscrivez-vous à ma newsletter qui vous donne plein d’astuces pour prendre soin de vous !

rejoinDRE Ma Newsletter

Des astuces, mes coulisses, et encore plus. La newsletter de la bonne humeur et de la sérénité sans prise de tête !



Oui, je consens à recevoir des emails

Pratiquer la Respiration Rythmique

Des cours de Breathwork pour tous les niveaux et les goûts !

Le blog de la Respiration Rythmique

La maîtrise de votre respiration régule profondément votre système nerveux, favorisant la déconnexion, la détente et une amélioration constante de votre bien-être. Parmi les méthodes naturelles les plus efficaces pour prendre soin de vous au quotidien, découvrez le Breathwork !