RENDEZ-VOUS AU PROCHAIN COURS

Manager toxique : comment les repérer et y faire face

Un homme se tient la tête au travail, son manager est toxique

Table des matières

Vous rencontrerez de multiples personnalités durant votre carrière professionnelle. Des personnalités qui collent à la vôtre, et d’autres où vous accrocherez moins. C’est naturel, personne ne plaît à tout le monde, et vous aurez davantage d’atomes crochus avec certains collaborateurs, plutôt qu’avec d’autres.

Cependant, il y a des personnes dîtes toxiques. Dans la définition d’une personne toxique, il est dit qu’elle est “manipulatrice, qu’elle fait état de jalousie, de violence mentale et parfois physique, ou qu’elle est intolérante”. Tous ces états ne sont pas des traits de caractères, mais bien des traits maladifs de la personnalité.

Pire encore, il se peut que ces caractéristiques (ou l’une d’entre elles) se retrouvent dans votre manager, votre N+1 direct ou plus haut dans la hiérarchie.

Ainsi, voici comment repérer et faire face à un manager toxique.

Naviguer dans un monde professionnel complexe : Comment faire face à un manager toxique avec confiance et résilience !

Qu’est-ce qu’un manager toxique ?

Un manager toxique est un responsable qui adopte des comportements et des pratiques de gestion nuisibles pour les employés, l’équipe et l’entreprise elle-même.

Les caractéristiques d’un manager toxique

Il y a plusieurs caractéristiques qui font qu’un manager est toxique. L’une des principales caractéristiques est le manque de confiance et d’estime envers son équipe, qu’il surveille de près dans chaque aspect du travail.

Cela entrave la créativité et l’autonomie des employés.

Ce type de manager est souvent pointé du doigt car il rabaisse, jalouse, se montre souvent absent pour vous, ou n’estime pas votre travail.

Il peut se montrer condescendant, autoritaire, insultant, humiliant ou agressif envers ses subordonnés.

Il est aussi possible qu’il montre des préférences flagrantes pour certains employés, créant ainsi des inégalités et des tensions au sein de l’équipe. 

Enfin, tout ceci peut résulter d’un manque d’empathie. Une personne qui ne montre pas d’empathie envers les préoccupations personnelles ou professionnelles de ses employés s’écarte de son rôle de manager. Fun fact : c’est d’ailleurs l’une des caractéristiques d’un psychopathe.

Le manque d’empathie contribue à une ambiance de travail déshumanisante. 

Un manager toxique peut avoir des conséquences graves sur la santé mentale et physique des employés et sur la productivité de l’équipe. Il est important d’en parler autour de vous, et de communiquer avec votre manager si vous en ressentez le besoin. Peut-être ne se rend-t-il pas compte que son comportement vous affecte. La communication est toujours la première des étapes d’une solution.

Quelles sont les conséquences d’un manager toxique sur un employé ?

Sur le plan professionnel, les employés sous la supervision d’un manager toxique sont souvent exposés à un niveau élevé de stress et d’anxiété. 

Les comportements et remarques parfois blessantes du manager créent un climat de travail tendu et peu favorable. 

En conséquence, la confiance en soi peut être gravement ébranlée. 

Les remarques dégradantes et le dénigrement constant ont tendance à miner la confiance en ses propres compétences, entraînant une baisse de motivation et du bien-être au travail. Au bureau, les employés peuvent même douter de leur capacité à effectuer leur travail correctement. 

Le stress prolongé provoqué par un manager toxique conduit à un épuisement professionnel, pouvant mener au burnout. 

Les attentes déraisonnables, la pression constante et le manque de soutien entraînent une fatigue physique et mentale

En dehors du travail, les conséquences d’un manager toxique se font également sentir. Les problèmes au travail affectent alors les relations familiales, la relation dans le couple de la personne, son sommeil et sa sociabilité.

Tout ceci peut mener à la dépression, entraînant un cercle vicieux qui peut mener à bien pire.

C’est pour cela qu’il est important d’en parler autour de vous, et d’en parler directement à la personne concernée : votre manager.

Comment dire à son manager qu’il est toxique ?

Pour aborder le sujet délicat d’un manager toxique, il est essentiel de prendre des mesures prudentes pour assurer une communication constructive. 

Préparer le sujet de manière constructive

Tout d’abord, choisissez le moment idéal pour avoir cette discussion. Cherchez un moment où vous pouvez vous entretenir en privé, sans être interrompu, afin de permettre une conversation franche et ouverte. 

Avant d’aborder le sujet avec votre manager, préparez-vous soigneusement. 

Identifiez des exemples spécifiques de comportements toxiques qui ont eu un impact sur vous ou sur l’équipe. L’utilisation d’exemples concrets aidera à rendre votre point de vue plus compréhensible. 

Lorsque vous commencez la conversation, assurez-vous de maintenir un ton constructif, et de ne jamais être dans l’accusation. Vous n’êtes pas là pour faire son procès, mais bien pour changer la situation en mieux, de manière durable.

Évitez donc les accusations ou les critiques directes. 

Au lieu de dire « Vous êtes toxique, » exprimez vos préoccupations en des termes moins accusateurs, comme « J’aimerais discuter de certains comportements qui ont créé des contrariétés pour l’équipe. »

Soyez ouvert à partager comment vous aimeriez voir la situation s’améliorer. 

Ecouter le point de vue du manager

Enfin, le plus important, soyez à l’écoute de votre manager. Il se peut que sa perspective remette en question la vôtre, et qu’il ait quelques raisons à certains comportements que vous jugez inappropriés. Quoi qu’il arrive, l’écoute attentive de tout point de vue est nécessaire pour parvenir à une solution probante.

La compréhension mutuelle est essentielle. N’hésitez pas à proposer des solutions pour améliorer la situation. 

Rester calme et professionnel durant l’échange

Restez calme et professionnel tout au long de la discussion, même si les émotions sont vives. Évitez de vous laisser emporter par la colère ou la frustration, car cela pourrait entraver une résolution positive. 

Proposez des solutions si vous en avez, de manière détaillée et réaliste.

Après la conversation, assurez-vous de faire un suivi sur la situation. Si les comportements toxiques persistent et que votre bien-être est gravement affecté – voire empiré -, envisagez de discuter de la situation avec les Ressources Humaines (RH) de votre entreprise ou avec un autre supérieur hiérarchique pour obtenir de l’aide. 
Si, par la suite, votre situation ne s’améliore pas, vous pouvez envisager de rechercher un emploi. L’important est de garantir votre épanouissement professionnel et personnel. Il existe de multiples entreprises qui font partie du label Great Place to Work, qui peut vous orienter vers les grandes entreprises où il fait bon vivre.

Comment repérer et gérer un manager toxique au travail ? Découvrez nos conseils pour une carrière plus saine

Pratiquer la Respiration Rythmique

Des cours de Breathwork pour tous les niveaux et les goûts !

Le blog de la Respiration Rythmique

La maîtrise de votre respiration régule profondément votre système nerveux, favorisant la déconnexion, la détente et une amélioration constante de votre bien-être. Parmi les méthodes naturelles les plus efficaces pour prendre soin de vous au quotidien, découvrez le Breathwork !