🎁 Ton conseil bien-être hebdo gratuitement dans ta boîte mail

Qu’est-ce qu’une pratique holistique ?

Dites médecines « douces », « complémentaires », ou encore « parallèles”, il existe de nombreuses alternatives à la médecine traditionnelle. 

Reiki. Ayurvéda. Acupuncture. Soins énergétiques…Toutes ces pratiques sont de plus en plus populaires face à la montée des niveaux de stress subis par le corps et l’esprit. 

Ces techniques holistiques ne remplacent évidemment pas un suivi médical, mais elles sont bien complémentaires pour rééquilibrer les émotions, et vivre dans un mieux-être pérenne.

La liste s’allonge, tout comme les bienfaits sur l’ensemble de l’individu. Parce qu’il s’agit ici de démarches holistiques. C’est d’ailleurs le point culminant entre elles.

En particulier, le breathwork (thérapie par la respiration) marque son empreinte dans ce mouvement tourné vers l’humain. Plus que vers l’énonciation de symptômes. De l’histoire du patient, à son état émotionnel, toutes ses dimensions entre en ligne de compte dans l’approche holistique.

Je suis Sarra !

“Mon ambition est de démocratiser le breathwork de manière éducative, pour tirer le maximum de bienfaits dans nos quotidiens modernes et pressés! »

sommaire

Définition d’une pratique holistique

Au sein d’une approche holistique, l’entièreté de la personne est considérée. D’ailleurs, le terme holistique, vient du grec “holos”. Sans surprise, il signifie “totalité” ou “entier”. Puis, “therapeia”, signifiant “soin”. On comprend ainsi la vision de la démarche.

Relative au concept du “holisme”, il a été imagé le sud-africain Jan Christiaan Smuts dans les années 20. Néologisme expliqué dans son ouvrage “Holism and Evolution”. Il y explique une conception philosophique du monde.

Assurément, la globalité constituant un être humain est ici intégrée. La santé holistique comprend en autres plusieurs dimensions. Physique. Mentale. Spirituelle. Énergétique. Environnementale. Sociale. Émotionnelle. Culturelle.

De la sphère relationnelle, à l’ensemble de l’histoire, encore, aux sentiments ou à l’état physique d’un individu. Tous ces critères entrent en ligne de compte dans la dispense de soins holistiques. Ainsi, le praticien vise à équilibrer la personne qu’il aide. À la clé : le bonheur. Tout simplement.

En séance individuelle ou lors d’un accompagnement sur une plus longue durée, les médecines holistiques proposent des prestations en fonction des besoins. Réellement pensées pour le bien-être, le principe des médecines dites “alternatives” ou “douces” ne se substitue cependant pas à la médecine traditionnelle.

Outre le bien-être général, la découverte de soi reste centrale dans l’approche holistique. Parmi les bénéfices, nous trouvons : l’amélioration de la santé physique, mentale et émotionnelle.

Un large panel de médecines holistiques existe. Complémentaires, elles se distinguent par leur pratique, leur histoire. Tout aussi singulière que l’être humain.

“Bonheur : sensation de bien-être qui peut conduire à l’imprudence. Si vous nagez dans le bonheur, soyez prudent, restez là où vous avez pied.” Marc Escayrol.

pratique holistique respiration holotropique breathwork paris sarra saidi libération émotionnelle psychocorporel

Quelles sont les médecines holistiques ?

Naturelles, les médecines alternatives prennent racine au cœur d’éléments vitaux. À l’instar des cristaux, des plantes ou bien des nutriments. Entre autres…

Comme précédemment expliqué, les médecines holistiques intègrent l’entièreté de l’individu. Alors, non seulement ses symptômes sont écoutés. Mais également leur origine. Cela dans le but d’identifier la cause des maux ou des traumatismes. Enfin, l’objectif consiste à aider le patient à guérir.

En rien similaires à la médecine traditionnelle, les principes restent parallèles. Ainsi, les consultations auprès de professionnels holistiques ne doivent pas se faire aux dépens d’un traitement ou d’un avis médical.

L’ensemble des médecines douces détaillé ci-dessous les présentent dans leur globalité. De la sophrologie, à l’hypnose. À savoir que des techniques comme l’ostéopathie entrent plus souvent dans les habitudes de vie. En popularisant, de surcroit, les autres disciplines.

En effet, les appellations de ces pratiques, parfois ancestrales, se fondent de plus en plus dans le paysage quotidien. 

En plus de la médecine traditionnelle chinoise, qui en elle-même constitue une science très vaste, on retrouve aussi par exemple :

  • La diététique pour le réglage alimentaire se dissociant de la nutrithérapie pour les compléments alimentaires.
  • La phytothérapie pour les plantes à maturité à différencier de la gemmothérapie pour les bourgeons.
  • L’aromathérapie pour les huiles essentielles.
  • La lithothérapie pour les pierres.
pratique holistique définition exemples breathwork respiration holotropique sarra saidi paris

La sophrologie et le breathwork

La sophrologie rassemble 3 termes grecs. Le premier, “sos” signifie harmonie ou équilibre.

Le second “phren” ramène vers l’esprit ou la conscience. Enfin, le dernier “logos” indique les sciences, les études ou les discours.

La sophrologie est donc le travail d’harmonisation du corps et de l’esprit, de manière consciente et douce.

L’approche se rapproche de la relaxation, de la respiration consciente. Elle est inspirée du yoga, de la méditation, de l’hypnose, et date des années 60, depuis que son fondateur, Alfonso Caycedo s’y est intéressé. 

Plus intense, le breathwork, qui constitue un ensemble de techniques respiratoires, dont la respiration holotropique, est plus intense. Le pouvoir du souffle s’exerce ici à merveille. Notamment, via les techniques respiratoires du breathwork qui amène un profond lâcher-prise et enclenche un processus d’auto-guérison (c’est à dire que le corps récupère et libère les tensions, favorisant ainsi une meilleure forme vitale).

La sophrologie s’éloigne d’une simple “écoute” des symptômes en allant au-delà de cela. La sérénité intérieure résulte d’un suivi dans cette thérapie alternative. D’ailleurs, elle est souvent utilisée en complément d’un traitement médical pour mieux appréhender la douleur, et apprendre à alléger une souffrance par le pouvoir du mental.

La naturopathie

La naturopathie n’est pas une médecine soignant pas les plantes. Pas seulement. Aussi, le thérapeute enseigne comment prendre soin de soi via 10 techniques essentielles. Règles de vie et d’hygiène. Nutrition. Hydrologie. Techniques manuelles, énergétiques ou réflexes. Exercices physiques. Aromathérapie.

En outre, la naturopathie guide vers un mode de vie sain, dans le respect du corps et de l’esprit. C’est pourquoi, ses bienfaits agissent sur la globalité de l’être humain. Sa démarche est bien holistique !

Elle s’inspire de plusieurs méthodes naturelles visant à éliminer les toxines et obtenir une meilleure hygiène de vie.

L'hypnothérapie

L’hypnose libère les blocages, notamment via un échange avec l’inconscient. En modifiant l’état de conscience habituel, les techniques de l’hypnose ont plusieurs objectifs. Amener de la détente. Aboutir sur une évolution personnelle. Libérer un traumatisme. Diminuer le stress ou l’anxiété. 

À savoir qu’il existe plusieurs pratiques, et plusieurs types d’hypnose, la plus populaire d’entre elles étant l’hypnose Ericksonienne, de Milton Erickson (psychologue et psychiatre à l’origine de l’hypnose thérapeutique).

Par suggestions verbales directes, le praticien amène le patient sur les voies de conscience modifiée. La résolution des problématiques de l’individu, via l’inconscient, aboutit, par ailleurs, vers de nouveaux comportements positifs.

L'ostéopathie

L’ostéopathie repose sur la pratique de manipulations manuelles du système osseux et musculaire. Dans cette continuité, des techniques de relâchement du visage peuvent être exercées sur le patient. 

Cela confère, par ailleurs, un soulagement des troubles fonctionnels. Il s’agit, donc, de douleurs dont on ne retrouve pas la cause. Maux de tête. Douleurs vertébrales. Tendinites…le corps entier y passe, du sommet de la tête au bout des orteils.

Le Reiki

Méthode énergétique d’origine japonaise, le reiki éveille le corps. 

D’ailleurs, « Rei » signifie « universel », et « ki » signifie énergie vitale qui circule dans le corps.

Cela dans un souhait d’activation d’une dynamique de guérison, comme l’a souhaité son fondateur Mikao Usui. 

C’est pourquoi, le thérapeute travaille avec ses mains, sans apposer de contact direct au bénéficiaire du soin.

L'ayurveda

L’ayurvéda constitue la principale forme de médecine traditionnelle indienne. 

Son nom signifie en sanskrit “science de la vie”. Aussi, elle traite du rééquilibrage des chakras à travers la compréhension des symptômes. Son approche médicale holistique intègre de nombreuses disciplines : yoga, nutrition, massage…

Chaque chakra est considéré comme un centre énergétique, et l’équilibre se trouverait dans l’harmonisation des 7 chakras qui constituent un individu. Un vaste sujet qui date depuis des millénaires !

La réflexologie

Plantaire, palmaire ou faciale, la réflexologie consiste en la stimulation des terminaisons nerveuse par des massages appuyés

Grâce à ces contacts, le corps va libérer les tentions, soulager les systèmes, décontracter les muscles. Reliés aux différentes parties du corps, les points influent sur les organes, les tissus, les articulations auxquels ils sont connectés.

C’est un aspect très représenté dans la médecine traditionnelle chinoise, prouvant encore une fois que toutes ces thérapies holistiques finissent par se croiser, avec comme objectif un sentiment de soulagement et de sérénité.

La digipuncture

Associée à sa cousine l’acupuncture, la digitopuncture ne se pratique pas avec des aiguilles, mais avec les doigts. 

L’activation de points précis du corps a un seul objectif. Pas des moindres, il s’agit de l’activation de l’énergie vitale. Elle est responsable du bon fonctionnement de l’ensemble de l’organisme. De fait, la digitopuncture est bénéfique dans ces difficultés : insomnies, infertilité, grossesse, ménopause, addictions (tabac, alcool, drogue)…, et elle peut se pratiquer seul, étant donné la simplicité de cette pratique.

Les coachings holistiques sont-ils réellement efficaces ?

Une pratique holistique, avant de viser l’efficacité, vise le bien-être de la personne.

Souvent, elles procurent un soulagement instantané, comme c’est le cas pour la sophrologie ou le breathwork par exemple.

Ensuite, l’individu, dans un état harmonieux et davantage détendu, peut observer son évolution.

Toutes ces thérapies sont naturelles et ne doivent présenter aucun danger pour la personne. Si vous ne vous sentez pas à l’aise lors d’un accompagnement holistique, posez-vous alors la question : « est-ce que cela me fait vraiment du bien? »

Encore une fois, en matière de gestion du stress, de l’anxiété ou de la douleur, elles sont nécessaires pour un travail de fond.

Elles ne viennent en aucun cas remplacer un travail de psychiatrie ou de médecine traditionnelle, mais sont de plus en plus pratiquées dans les sphères médicales ou les hôpitaux.

Bien entendu, la liste présentée ici n’est pas exhaustive. On retrouve encore : les massages, la Programmation Neuro-Linguistique (PNL), les soins énergétiques, le Qi-gong…même le yoga travaille sur l’ensemble de l’être humain !

L’essentiel de ces médecines douces converge en un sens commun : le soin holistique.

Cette approche globaliste mène, sans crainte, sur le chemin du bien-être et du bonheur.

Dirigez-vous vers la pratique qui vous appelle le plus, et qui pourrait être intéressante en fonction de votre situation.

La respiration : la nouvelle thérapie à la mode ?

La respiration consciente ne date pas d’hier !

Cependant, elle paraît tellement évidente qu’elle n’a pas été prise au sérieux pendant longtemps.

Le retour aux pratiques douces et la démocratisation du yoga (et donc du pranayama, qui constitue le pilier du souffle), a fait prendre conscience de l’important de la respiration.

Ses bienfaits sont nombreux : détente, sérénité, états méditatifs, concentration, préparation, mentale. 

Cet article vous a parlé ? Il a résonné en vous, tel le pouvoir du souffle dans votre corps… Laissez un commentaire pour donner votre avis.

Ton initiation offerte !

5 jours pour gagner en zénitude et avoir une pêche d’enfer

Une initiation offerte pour comprendre, expérimenter ET observer ta transformation

Répondre à obb Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je suis Sarra, sophrologue et coach spécialisée en respiration

“Mon ambition est de démocratiser le breathwork de manière éducative, pour tirer le maximum de bienfaits dans nos quotidiens modernes et pressés.”
Je pense aussi que “les gens ne s’intéressent à leur respiration que le jour où ils s’étouffent”. Loin de vouloir donner une leçon, il s’agit plutôt d’un rappel, ô combien vital.

Podcast Equilibre Rythme Ton Flow sur Spotify Youtube
Rythme Ton Flow

Le Podcast de l’Equilibre : ouverture sur des parcours inspirants, ambitieux mais pas au prix de leur bien-être.

écouter

rejoins la flowlist

Faire partie de la FlowList, c’est appartenir à cet espace privilégié qui te donne accès aux avant-premières de tous les évènements, aux bons plans, aux playlists, aux petites attentions, bref…toutes les ressources vers « the work on how to achieve happiness » comme le dit le Mihaly Csikszentmihalyi…